Konnichiwa kawaii neko!

Incarnez soit un hybride, soit un humain!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Kako Motorasu

Aller en bas 
AuteurMessage
Kako

avatar

Masculin
Nombre de messages : 2
Age : 32
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Kako Motorasu   Mar 10 Juin - 22:10

Nom : Motarasu

Prénom : Kako

Surnom : Aucun

Age : 18 ans

Sexe : Masculin

Sexualité: Hétéro

Traits physiques: Sous ses habits se cachent des bléssures plus ou moins réssente. Ses cheveux sont devenut blanc et ses yeux on presque perdu entierement leur émotions. Son regard pourrait presque étre comparé à celui d'une statue tellement il n'ont plus d'expression. Question endurance, il a presque les mémes caracteristique que celui d'un neko normal

Traits de caractère: Froid, tres froid. Il ne vie que pour une chose, trouver une nouvelle victime à mettre sur son tableau de chasse. Il n'est pas tellement violent sauf quand on le cherche, de toute façon il ne parle pas. Il n'ai pas muet, mais il trouve inutile de parler ou de passé du temps avec quelqu'un depuis un accident qui changea le cour de son destin. Il n'a aucune pitié et n'essite pas à rabaissé les autres plus bas que terre pour assouvir son plaisir personnelle. A premier vue, il à l'air agréable grâce a sa petit tête d'enfant mais plus vous l'approchez plus vous pouvez sentir une tension se poser doucement sur vos épaules. Juste un message d'alerte de sa part, un pas de plus et il ne répondra pas de ses mouvements. Pour Kako la vie se résume en une phrase : tuer ou être tuer , torturer ou être torturer, détester au lieu d'aimer... Telle est mon destin.

Passé:Une ancienne légende raconte qu'il était impossible d'entraîner un homme au delà des limites de sont corps. Mais que se passerait il réellement si on enlevé deux émotions qui bride notre corps fait de chaire et d'os. Celle de la peur et de l'affection, enlever la peur d'un humain et il deviendra une arme qui ne reculera pas, enlever lui le droit d'éprouver de l'amour pour quelqu’un et il tuera n‘importe qui de sang froid. Mais attention , à joué avec le feu, le père de Kako y perda la vie ainsi que toute sa famille. Mais laissai moi vous racontez sont histoire... L’histoire d'un enfant née de l'alliance d'une neko et d'un humain avide de vengeance...

Sa faisait maintenant neuf mois que la maman de Kako était enceinte. Son père attendait cette naissance avec la plus grande des impatiences. Il s'imaginait déjà les heures d'entraînement qu'il allait faire subir à son fils pour qu'il devienne l'instrument de sa vengeance. Sa mère le mis au monde sans aucune difficultés. Elle avait l'air si contente, mais quelques chose dans ses yeux trahissait sa joie quand elle aperçu les yeux de son mari. Lui n'avais pas l'air heureux au contraire. Son fils qu'il appela plus tard Kako Motarasu n'avais à première vue hérité d'aucun signe des nekos, ni d'oreille ni de queux de chat. Ce n'était qu'un humain normal, un corps fait de chaire et d'os ordinaire. Son père faillit l'envoyer s'écrasé au sol, la colère l'envahissant petit à petit .Il regarda alors sa femme d'un sourire sadique en dégageant de ses yeux une heine telle qu‘il aurait pu la tuer du regard.

- Toi, pauvre neko, j'ai fait semblant de t'aimer et finalement sa ne ma avancer à rien. tu peux retourner dans ta foret, vivant comme une bête sauvage tu ne met de plus aucune utilité. Mais je te laisse encore 18 ans de vie, passé cette date un ange viendra te voir emportant ta vie. HA HA HA

Sur ses mot, son père l'emporta dans un lieu que seul lui pouvait connaitre laissant sa mère entre la vie et la mort. Elle avait accouché chez elle. Elle eu juste la force de rampait au sol pour atteindre le téléphone appelant les secours. L'accouchement étant juste terminé elle essayait d'arrêter le sang de coulé du mieu qu'elle pouvait. Malheureusement, elle avait déjà perdu beaucoup trop de sang et elle s'évanoui avant méme que les secours n'arrivent. Mais pour le moment occupons nous plutôt de kako.

Sa faisait maintenant bientôt dix ans que Kako était venue au monde. Son père l'éleva avec la plus grande attention, comme tout père digne de se nom. Mais un jour tout changea, son père si gentil avec lui commençait à le frapper par moment. kako ne comprenait pas, il prenait sa comme un jeu se battant à son tour avec son père, esquivant du mieu qu'il pouvait ses coups qui le frôler. Mais ses bagarres ne finissait jamais bien pour lui. Il avait souvent des fractures qui aurait fait pleurer n'importe qu'elle humain sous la douleur mais lui seulement quelques gouttes tomber avec l'habitude.
Malheureusement à ses 14 ans, son père passa encore à une autre étape de violence. Alors que Kako revenait tranquillement de l'école, rigolant avec ses amis, son père l'attendait à la maison de pied ferma avec un fusil en main. Kako salua ses amis mais il ne savait pas encore qu'il n'allais jamais les revoirs, ou plutôt qu'il n'allais jamais plus en avoir... d’amis. Il ouvrit doucement la porte et appela son père qui ne bougea pas d'un centimètre continuant à l'attendre dans le couleur, Kako s'approcha doucement et rentra dans ce fameux couloir apercevant le fusil de son père braquer sur lui. Il se demander bien se qu'il se passer. Son père afficha le méme sourire sadique qu'il fis à sa femme avant qu'il ne parte et se mit à lui parler.

- Il est temps Kako, maintenant tu as l'age ou je dois passé au chose sérieuse.
- Quel chose sérieuse, je ne tes rien fait , j'ai toujours était gentil avec toi malgré la douleur.
- Justement je ne veux pas que tu soit gentil, je veux faire de toi une bête féroce.
- Ne faite pas sa, je ne suis pas un animal je suis un humain..
- Tu n'es qu'un bâtard née de la relation d'un humain et d'une neko.
- Je suis humain !!!!!

Son père tira alors un premier coup de fusil dans sa direction ; la balle venant s'écrasé dans le mur à quelques centimètre à peine de son oreille le blessant au passage à cause des éclats. Son père rigola en le voyant se tenir l'oreille et le regarda à nouveau avec se méme regard haineux.

- Suis moi, ou la prochaine balle ira se loger dans ta mains HA HA HA.

Kako nu pas d'autre choix que de suivre son père. Il commençait à ressentir comme une douleur provenant de son coeur suivit de pulsion sanguinaire. Il aurait surment déjà sauté sur son père s'il avait pu mais étant tenu en jeu il ne pouvait qu'obéir. Son père l'emmena dans sa chambre, s'était la premier fois que Kako rentrait dans ses lieux. Malheureusement sa surprise ne fut pas agréable loin de la. Au mur était accroché des photos de lui quand il était petit, mais nu .Son père en avait partout d'accroché. Mais autre chose l'inquiéta encore plus, au fond de la pièce se trouver tout un system de chaîne et on pouvait y voir différent matérielle de torture. Son père posa doucement le canon du fusil dans le dos de son fils l'emmenant de force au dessus de chaîne avant de poser l'arme sur une table attrapant les mains de Kako. Il les attachas au chaîne et commença doucement à tiré celle ci.

Kako essayer de se débattre du mieu qu'il pouvait mais à 14 ans notre force laisse à désirer. Il se retrouva finalement suspendu au dessus du sol se débattant encore et encore criant de toute ses forces pour que quelqu'un se sauve de son père. Mais personne ne pouvait l'entendre, les murs était épais et isoler. Son père se rapprocha doucement de son fils et lui attrapa violemment la figure avant de plonger son regard dans le sien.

- Maintenant l'enfer va commencer pour toi, tu va devenir l'arme de mes rêves. Une arme rien que pour moi HA HA HA
- Jamais, je ne serais jamais cette béte sauvage...

Son père rigola avant de reprendre un sourire pervers. Il allait faire enduré a Kako les pires humiliation pour réveiller la bête qui était en lui. Il deshabillia doucement Kako avant de passer sa main partout sur son corps se léchant les doigts par moment pour passer celle ci sur les partie intimes de son fils. Celui ci grimaça mais ne cria pas, il serrait les dents espérant que tout ceci ne soit qu'un très mauvais rêve. Malheureusement pour lui tout ceci était bien réel. Son père le viola de nombreuse fois recommencent pratiquement tout les jours. Il le torturait aussi, passant dans son dos des couteaux aiguiser entaillant sa chaire jusqu'au sang avant de mettre du sel ou du citron. Les cris de douleur de Kako était affreux, déchirant les tympans de n'importe qui se trouvant dans la chambre. Mais son père rigolait il prenait méme du plaisir a faire sa.

La peau de Kako était marqué dans tout les sens, sa heine envers son père était telle cas chaque fois qu'il le regardait on aurait dit un bête sauvage. Son comportement avait changer en quatre ans. Il n'était plus le gentil fils mais une bête dénué de sentiments d'affection. Mais un jour son père oublia d'enlevé un de ses instruments de torture planté dans la jambe de kako. Celui ci releva doucement sa jambe, la douleur étant telle que des larmes coulèrent de son visage. Il attrapa cette outil qui ressemblait plus à une énorme aiguille faisant gicler le sang de sa blessure en l'enlevant. Le sang continua de couler sans sa bouche, il adoré le gout du sang son pere ne lui donnant que sa pour boire depuis quatres ans. Il cracha dans ses main l'aiguille et commença à crocher la serrure des menottes pendant que son père était partie dans la cuisine. Il arriva à crocheter la serrure et tomba lourdement au sol. Sa faisait maintenant presque quatre ans qu'il n'avais pas marcher ou toucher le sol. Il se redressa doucement obligeant ses genoux à se bloquer en les tenans fermement pour tenir debout. Son père arriva juste après en ouvrant grand la porte exposant Kako à la lumière du jour. Son corps étant mutilé de partout. Son père lâcha le plat sous la surprise et se retourna avant de sentir un poids sur son dos.

Kako avait sauté sur son père telle une bête féroce tenant encore l'aiguille dans ses main, il la planta de toute ses forces dans la tempe de son père qui cria de douleur avant de mourir sous ses yeux. Il lécha doucement son arme improviser avant de lécher le sang de son père qui couller au sol ainsi quand direction de la cuisine. Il rigola de tout ses forces, il était libre, et le massacre n'allais pas s'arrêter la. Il ouvrit la porte de l'armoire de son père et s'habilla en grimassent chaque fois de douleur. Son dos étant en feu et ses jambes le faisait énormément souffrir. Il continua de vivre dans la maison de son père pendant quelques mois avant de sortir pour la première fois dehors. Il était humain à l'extérieur, mais à l'intérieur de lui, une bête sommeillé encore. Une bête assoiffé de sang que son père avant élever. Il continua à tuer est à faire souffrir les autres encore et encore. Allant jusqu'a retrouver le chemin de sa mere qu'il tua de sang froid en lui exposant son plus grand sourire...Il était heureux, heureux de cette veanger de cette mere qui l'avait abandonner dans les bras de son pere...Mais qui sera sa prochaine victime... Qui le sais... Ou qui arrivera à le sauver de cette fureur intérieur.. Sa aussi personne ne le sais...

Autres: Rien

Aime: la solitude, La compagnie des filles surtout d'une néko en particulier.

Deteste : Les hommes, les humains en géneral.

Métier: Aucun

Fiche du joueur:

Prénon : Anthony

age : 21 ans

Pays: France

Passions: Foot et jeux vidéo

Comment as-tu connu le forum? En recherchant des forums nekos ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odayaka

avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 19/03/2008

Fiche info
Surnom: Odayaka
Hybride/Maître de: personne
Côté coeur: ???

MessageSujet: Re: Kako Motorasu   Mer 11 Juin - 1:17

Bienvenu parmis nous

EDIT de Kimiko: Odayaka, bon sang, arrête de poster ici !
Une V.2 du forum à été crée donc si tu cherche quelque chose, je te prie de diriger ta requête là-bas. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimiko Ayaane
Modératrice et Admin Provisoire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 200
Age : 23
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: Kako Motorasu   Mer 11 Juin - 11:20

Bonjour à toi, nouveau membre.

Très bonne fiche, mais comme c'est écrit en rouge dans l'index, le forum a changé d'adresse !

Donc, je te prie de reporte ta fiche sur la V.2 du forum afin de recevoir ta validation. Et un accueil plus chaleureux, soit-dit en passant.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kako Motorasu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kako Motorasu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Isabelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konnichiwa kawaii neko! :: Présentations :: Présentations humains-
Sauter vers: